Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Petite feuille
Petite feuille
Sexe : Masculin

Ton Fruit de Base Ton Fruit de Base :
  • Orange

Ta saison préférée Ta saison préférée :
  • Automne

Habitant(e) préféré(e) Habitant(e) préféré(e) : Miro,Martin,Faustine,Lico,Linette

Messages Messages : 19
Voir le profil de l'utilisateur

Journal de Bord

le Dim 4 Juin - 10:48
                       Coucou 
Coucou, je vais vous présenter une histoire que j'ai écrit, elle date d'assez lomptemps, donc j'ai essayer de corriger certain trucs, mais je ne fais pas tout changer. J'espère quelle vous plaira, elle porte le thème des aliens. Les "chapitres" seront dans les spoilers. 



JOURNAL DE BORD année 1900 13 septembre :
Je me suis sécurisé dans mon abri.Les aliens ont voulu me bouffer. Heureusement, il était tout proche. Je ne me rappelle de rien dans ce monde. Mon premier jour, je me suis réveillé à côté d'un mi alien mi humain qui ma dit "La fin est proche".J'ai essayé de lui demander pourquoi il m'a dit ça. Mais il parti trop vite, et, en plus sans vêtements… Il faut que s’enquête sur ce monde…. 5 minutes après je me suis endormi.
JOURNAL DE BORD année 1900 20 septembre :
 Ça fait une semaine que je suis ici, et des aliens viennent souvent pour m'attaquer. Mais à chaque fois qu'il viennent m'attaquer une sortes de force mystérieuse me protège. Ce monde est bizarre, il faut que je découvre ce mystère. Pendant la nuit, je me suis levé et puis je suis allé avec une carabine les attaquer pour prendre un corps et le disséquer.
JOURNAL DE BORD année 1900 21 septembre :
J'ai pris un corps du massacre.Je l'ai ramené à la base.Mais quand je commençais à le disséquer,le temps s'est arrêté mais moi, bizarrement, je n'étais pas bloqué ! Et j'ai aperçu, comme moi, une personne qui n'était pas bloqué dans le temps. Je l'ai suivi et au moment ou j'allais lui parlé le temps est redevenu normal et il a disparu. Je partais pour revenir à la base quand tout à coups  le temps à commencer à accélérer, à ralentir, à re se stopper, à revenir et après tout ça il y a eu une petite voix qui m'a dit : "Ne fais pas ça,s'il te plaît..."Et la personne est revenu et a commencé à me taper et bizarrement même avec la force qui me protège il à réussi à me faire mal puis après un dernier coup de poings tout est redevenu normal, en tout qu'a pour l'instant...

JOURNAL DE BORD année 1900 23 septembre :
 Je me suis fait capturé par les aliens. En même temps, je l’ai chercher. J’étais entrain de dormir quand ils m’ont attrapé. Il m’on ensuite, avec une poudre, endormis et me mis dans une grotte qui, elle,  est remplie de cadavres. Qui, comme moi sont venues dans ce monde très bizarre. Il faut réfléchir a un moyen de sortir, je pourrais prendre l'entrée, mais deux gardes surveillent : si je voudrais sortir il me remettront la poudre qui m'a endormi.Tout à coup un corps commença à bouger, mais les gardes n'en n'avait rien à faire. Et le corps disparu, tous les autres corps fis le même chose et après le dernier corps,les gardes parta puis revenaient mais plus grand comme si c'était la force,la taille,la graisse des morts ! Après cinq minutes je l'ai j'ai suivi et ma théorie était vraie.Les cadavres avait disparu, certes,  mais dans une autre  grotte et je n'ai pas eu le temps de regarder leurs transformations qu’ils m'ont vu et il m'ont rendormi. Après que je me sois réveillé, j'ai réussi à sortir en leur volant leur poudre et en les endormant.Ce jour là était le plus pire…

Journal de bord année 1900 27 septembre :
J’ai rencontré quelqu’un pendant que je chercher des indices pour découvrir comment je suis arrivé ici, et aussi pour savoir le secret mystérieux de cet monde. Je lui ai demandé s'il était dans le même cas de moi et il m’as dit : Je ne suis dans aucun cas moi….

Il me fait pensé à quelqu’un… Mais je n’arrive pas à dire qui…

Je lui proposa donc de venir avec moi, sans trop me méfier, c'était comme si il m’envoutaît.

On est rentrés dans la base et je lui est préparer un petit duvet, il n'avait pas l’air d’être en forme. Il ne parlait pas, peut-être est-il muet ? Non, il m'avait adressée quelque mots tout à l’heure,qui m’intrigue encore, je le regarde et le monde me paraît moins triste. La nuit arrive comme d'habitude mais là, le ciel est différent il est normalement toujours vert, mais aujourd’hui il était rose, et il pleuvait, mais pas des gouttes, des coeurs… Je crois que je suis, amoureux.

 




I love piments
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum