Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Petite feuille
Petite feuille
Sexe : Féminin

Ton Fruit de Base Ton Fruit de Base :
  • Pomme

Ta saison préférée Ta saison préférée :
  • Printemps

Habitant(e) préféré(e) Habitant(e) préféré(e) : Biquette

Messages Messages : 48
Voir le profil de l'utilisateur

L'abatoir d'humains

le Dim 29 Jan - 1:57
Il était une fois, la mort.

   J'avais décidé, jeune et intrépide, de partir à l'aventure ! J'en avais marre de ma vie habituelle, des cours, de la routine... Je voulais me butter un peu, me reprendre. Car je perdais peu à peu le fil du temps, et mon entourage commençait à s'inquiéter. Alors je décidais de changer ma vie, mon habitude des pates à la carbonara le midi, et mon milieu de vie. J'ai entendu parler de plusieurs rumeurs sur un camping dans une ville appelée Chonchon qu'il y avait des habitants assez particulier... Des animaux qui parle. J'ai voulu voir ça de plus près.
11:52, le train arrive. Je monte, je m'assoit à une place, je contemple le paysage. Petit à petit, on dirait que les plantes perdent vie, l'eau des lacs et rivières devenait rouge, les passagers se perdent... Il ne reste plus que moi.

JOUR I. DECOUVERTE SURPRENANTE

   J'avais peur. Je me sentait comme devant un film d'horreur, l'angoisse et le frisson avait envahi mon corps. Mais après avoir passé le tunnel... Je vis d'un coup un magnifique paysage, avec des montagnes d'arbres avec des fruits parfaits, des fleurs à couper le souffle, des maisons colorés... Bref, le paradis sur terre. Et bingo, c'est belle et bien Chonchon. Face à cette éden, j'ai craquée !! Arrivée devant la station, j'ai accouru jusqu'à arriver à la ville ! Et là, un rêve, un conte de fées devant mes yeux ! Des habitants joyeux et mignon à croquer m'accueillirent avec beaucoup de joie ! Ils lancèrent des confettis, me firent des câlins, prévoyaient qu'ont se voient chez eux...
En vérité, même si c'était des animaux qui parlent, je n'avais aucun malaise. C'était comme des humains pour moi !
Enfin. Marie, la secrétaire, a eu la bonne idée de me juger maire car un ancien maire a quitté la ville pour des problèmes personnelles. Du coup, je me suis portée volontaire ! Après tout, ils n'ont rien de bien méchant, ce sera facile de les gérer.
Après être passé chez Tom Nook que je lui ai vite remboursée ces dettes, je suis allée à la poste. J'ai écrite une lettre à ma mère pour lui raconter mon rôle. Mais Opélie l'une des personnes travaillant au guichet de Chonchon m'a répondu :
- Opélie : Désolé ma belle, on n'envoie pas à la destination des humains !
- Moi : ... Pourquoi ?
- Opélie : Tu sais, les humains et les animaux n'ont pas trop de contact...
- Moi : Ah, je comprends où tu veux en venir. Ne t'inquiète pas vu ta gentillesse ils craqueraient devant ta gentillesse au lieu de faire ça !
- Opélie : *baisse les yeux* ... Si tu le dit. * relève les yeux,souriante * Bref, c'est quand qu'on se fait ce pot d'accueil ?!   

Je voyais bien qu'elle évitait d'aller plus loin, le faite qu'on lui parle des cages à oiseaux et des zoo devait la terroriser. Donc je n'ai pas cherchée plus loin.

JOUR II. DES HABITANTS TROP GENTILS ?

   Cela fait qu'une journée que je suis arrivée qu'on m'a donnée je ne sais combien de cadeaux à mon réveil, fait les fêtards la journée, gagner mon petit business de clochettes grâce aux fruits parfaits, on ne pouvait pas faire mieux ! La soirée, avant de rentrer chez moi, j'avais une commission à faire chez Les Sœurs Doigts de fée.
J'entra, et je vois Layette qui était concentrée sur un tissu. Me voyant ici, elle cacha ce qu'elle a cousu et m'a accueilli avec Maria :

- Layette : OH SARAH ! Que tu es belle aujourd'hui ! Tu as vraiment fière allure, comme tout les jours !
- Maria : Oh oui, et ces accessoires... Tu es tout simplement par-faite. Tu devrais être mannequin un jour !
- Moi ( Sarah ) : *gêné* Oh, faut pas me dire ça... C'est trop...

Et là, j'entendit Cousette grogner :
- Cousette : Enfin elle a compris. Ce n'est pas trop tôt.

Layette et Maria lui fit un regard noir, certainement pour qu'elle se taise devant leur "invité d'honneur" ou bien "mannequin". Cousette, un peu dépassée par tout ça, me dit :
- Cousette : Sarah, c'est ça ? Viens, j'ai crée une nouvelle robe pour toi, tu vas adorer !

Les deux sœurs fut impressionnée par l'idée de Cousette qui n'est que peu commune de sa part. Elles la regarde et la laissa avec moi dans une salle cachée entre les présentoirs et autres vêtements. Je l'a rejoignais. 

   Elle alluma la lumière, ferma la porte et me dit :
- Cousette : Je n'ai jamais fait de robe pour toi, désolé...
- Moi : Oh, ce n'est pas grave ! Tu sais, faut pas que tu prennes mal tes sœurs, elles te collent trop de responsabilité pour me faire plaisir.
- Cousette : C'est bien cela le problème.

J'étais bouche bée. Je n'aurais jamais compris qu'elle lisait dans mes pensées ! Je veux dire, le faite que les habitants en fassent trop, que ce soit limite gênant... Elle avait tout compris ! Je lui répondit :

- Moi : Wouah ! Tu as compris ce que je ressens ? T'es une vrai voyante dis donc !
- Cousette : *baisse la voix* Justement... Ne sont pas t-ils trop gentils avec toi ? Ne trouve tu pas que c'est anormale ?
- Moi : Euh... Oui, un peu quand même.
- Cousette : Je n'ai pas lu dans tes pensées, c'est toujours la même histoire avec elles. Elles embobinent les gens de façon à les manipuler.
- Moi : Manipuler ? Hein ?
- Cousette : Que tu es naïve... Tu verras les jours qui suivent ce qui t'attendras.
Elle partit ouvrir la porte, ma fait un léger sourire devant ces sœurs et m'a racontée sa vie, ce qu'elle aime... Tout ça tout ça quoi. Pas comme les autres qui me fessait des éloges. J'ai vite compris qu'elle voulait me faire passer un message que je n'arrivait toujours pas à décrypter. Et sur ceci, je passais une nuit paisible.

JOUR III. Humiliation
  
   Moi qui cherchait de l'aventure, au final c'était toujours la même chose... A part les lieux dégagés de la ville ! Les bancs jaunes, le ciel du crépuscule d'un mélange de violet, rose, orange et bien d'autres couleurs, cette nature... Rien de plus beau que ça ! Et les habitants entretenaient leur ville avec soin, parlaient entre eux et jouaient ensemble... Un jeu d'enfant niveau " Problèmes de voisinage " ! 
   Je suis arrivée à la mairie assez tôt pour inaugurer le phare près de la place. Sur la table de Marie, je vis des dessins de sang, de crânes et de fumée. J'ai cru qu'elle avait un petit côté " gothique " cachée au fin fond d'elle même, elle me repris et me limite me crie :

- Marie : * prenant la feuille et la cachant derrière son dos * MELEZ VOUS DE VOS OIGNONS ! 

Je fus surprise. J'étais limite un culte de personnalité pour elle et là elle me cria dessus. Je lui fit un air malicieux et lui dit :
- Moi : Mmh... Marie... Je ne savais pas que tu avais un petit air gothique en toi ! Du moins, violent.

Elle était stupéfaite, elle trembla et me dit :
- Marie : ... Violent ? Qu'est ce que je suis violente ? J'aime tout le monde ici, dont vous ! Je ne suis pas une brute moi... :c

Je lui fit un câlin en lui disant : " Ca va aller... Tu es trop chou pour moi. " Elle me fit un sourire.

Mais pendant la cérémonie d'inauguration du nouveau phare, elle dit aux habitants derrière mon dos en chuchotant :
- Marie : Sarah... Elle comptait m'avoir, mais je suis un animal. Je suis le symbole de la sagesse. Je ne me laisserais pas avoir par cette... humaine !
Les gens autour rigolait. Moi, je me sentais rejetée, mais j'ai gardée un petit sourire. Je me disais que si je montre mes vrais idées, les gens en feraient encore une tonne. 

JOUR IV. Ce n'est que le début de spectacle

   J'ai décidé d'essayer le maillot de bain qu'on m'a donnée parmi tout mes cadeaux. J'ai alors plongée du haut d'une falaise et j'ai nagée dans ce bleu océan.
   Mais je nageais et trouva une petite île. Île cachée par un correcteur sur la carte. Surement afin que je ne l'a trouve pas. J'atteignit l'île et j'y ait trouvé un cabanon. Je toqua et trouva un cabanon. Dans ce cabanon il y avait une table ronde comme pour les réunions et au centre...
   Une photo de moi avec des fléchettes dessus.
J'ai sursautée, j'ai pleurée. Je n'aurais jamais cru qu'ils me cacheraient tant de choses. Je vis des tronçonneuses, une corde pleines de tâches de sang, une couteau, des haches... J'ai compris. J'avais ENFIN compris le message de Cousette. Il fallait que je parte d'ici, j'étais en danger.

JOUR V. Le dénouement

   Hier j'étais rentrée à la maison, encore triste en confuse. Le lendemain je vis comme d'habitude les habitants m'apporter bien des cadeaux. Ils virent bien que je n'avais pas la même mine que les premiers jours. Ils me posèrent alors bien des questions telle que :
Qu'y a t-il ? Tu as un problème ? Mon cadeau n'est pas bien ? Si je te gêne, ne t'inquiète pas... On se fait quand notre fête ? Et cette soirée chez Ciboulot, on se l'a fait quand ?
Je vis Cousette, je l'a salua. Elle me fit un petit sourire, et acquiesça de la tête pour me dire que j'avais compris la leçon.
   Après cette foule devant chez moi, je suis rentrée chez moi et ait cherchée un plan. Fallait bien que je parte d'ici, ce n'est plus possible !... J'ai trouvée l'idée d'aller à la gare sous prétexte que je devais retrouver ma famille pour prendre de leurs nouvelles ou bien une réunion de famille et que je reviendrais bientôt. Enfin, je mentirai.
   Je vais voir Lazare, le fameux singe qui est à la gare. Je lui dit :

- Moi : Salut Lazare ! Je dois retourner chez moi.
- Lazare : Ah bon ? Tu déménages déjà ?
- Moi : Non, j'ai une réunion de famille aujourd'hui. Je dois absolument partir maintenant.
- Lazare : Ah... Tu es sûr d'y aller ?
- Moi : Bien sûr ! Je suis vraiment désolé, je reviendrais le plus vite possible !
- Lazare : *regard noir* ... TU MENS.

J'ai vraiment eu peur. Je me suis demandé comment avait t-il devinée. Et là, je vis tout les habitants derrière moi avec un sourire diabolique au coin des lèvres. 
- Habitants : ON T'A EU. VIENS AVEC NOUS ET REND TOI.
 - Moi : Hein...?! Quoi ?! Je ne comprends pas...
- Maret : VIENS AVEC NOUS.
- Chassée : * me met des menottes * Ca ne prendra que quelques instants.
Il me menotta, me poussa comme une brute et m'emmena au cabanon.
FINAL : La Fin.

   On m'amena au cabanon. J'y trouva au centre de la table de réunion quelqu'un que j'avais cru être sincère avec moi, qui m'avait comprise.
Cousette. Cousette rigola telle une méchante Disney. Elle me regarda fixement et me dit :
- Cousette : Et bien... Tu es vite tombée dans le panneau. Je t'aurais cru plus futée l'humaine.
- Moi : Je... pourquoi m'a tu encouragée à partir si toi même tu voulais que je perde la vie ?
- Cousette : Tu n'aurais jamais compris. Tu aurais tout embobinée, et c'est ce qui c'est passée. Comme les habitants réagissaient bizarrement depuis tes débuts et leur façon de t'aborder et bien tu as compris ce que je voulais dire. En vérité, Layette et Maria étaient au courant pour t'expliquer ce qui se passe dans l'autre salle. Bonnes actrices, n'est-ce pas ? 
   Je ne savais plus quoi dire. J'ai été bouche bée. Le fait que tout le monde avait un si bon jeu d'acteur, c'était assez incroyable. Jamais des animaux en présence d'humains auraient fait ça. Enfin, domestiquée non.
   Cousette m'emmena alors seule dans une grotte, derrière le cabanon et creusée dans la falaise. Je fut tétanisée, je me demandais TOUJOURS ce qui m'arriverais. Et là, l'horreur. L'eau qui coulait dans la grotte devenait rouge sang. Comme pendant mon voyage en train. Je me suis exclamée :
- Moi : Mais... J'ai vu ça quand j'étais dans le train lors de mon voyage vers le village ! L'herbe était limite noir comme brûlée, les arbres sans feuilles... Ne me dit pas que...
- Cousette * allure narcissique * : HAHAHAHA ! Tu croyais quoi, que c'était normal ?! Au contraire, j'ai BRULE les villages des humains, j'ai vu leur sang bien des centaines de fois. Je voulais me venger. J'en avais marre que les humains par leurs accidents de voitures tuent toute notre famille... Nous mangent... Nous mettent dans des zoo et animalerie... J'EN AI MARRE ! ILS NOUS FONT DU MAL !
   Cousette alors pour moi n'était pas que mauvaise. Elle était aussi choquée de la façon dont on se servait des animaux.
   On est arrivée au bout de la grotte, et là je vois une tonne d'humains sanglant. Je ne pouvais pas me retenir de pleurer en voyant cela. C'était insensé, et je ne pouvais pas me défendre vu que j'étais menottée.

- Cousette : Le moment est venu, Sarah. Heureuse que tu aies passée un bon séjour ici. Nous personnellement on aime toujours la présence d'humains parmi nous !
- Moi : Cousette. Sache que je te dois merci de m'avoir parlée de ta raison de te battre. Je sais que c'est affreux et que les humains n'ont pas de cœur mais... je comprends que tu sois hors de toi. Ont n'a pas de cœur, on est stupide de toute façon.
- Cousette : ... Tu n'es pas si minable et bête que les autres, au fond. Tu as une bonne raison avant de souffrir pour tes quelques minutes de vie. Bon, t'inquiètes pas ça ne va pas faire mal à la hache, enfin si un peu, beaucoup, passionnément... HAHAHAHA !! Bon, fait de beaux rêves ma belle.

Et c'est ainsi que je me retrouva
dans l'abattoir d'humains. 


avatar
Admin
 Admin
Sexe : Féminin

Ton Fruit de Base Ton Fruit de Base :
  • Poire

Ta saison préférée Ta saison préférée :
  • Printemps

Habitant(e) préféré(e) Habitant(e) préféré(e) : Grignote

Messages Messages : 533
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'abatoir d'humains

le Dim 29 Jan - 9:55
Super histoire ! C'est très bien écris, vraiment j'ai adoré ! C'est sadique oui mais j'aime ça :oui: haha !


avatar
Petite feuille
Petite feuille
Sexe : Féminin

Ton Fruit de Base Ton Fruit de Base :
  • Pomme

Ta saison préférée Ta saison préférée :
  • Printemps

Habitant(e) préféré(e) Habitant(e) préféré(e) : Mathéo

Messages Messages : 74
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'abatoir d'humains

le Dim 29 Jan - 10:36
j'étais contente, je pensais que Cousette était gentille :reve: mais non. :silent:


avatar
Admin
 Admin
Sexe : Féminin

Ton Fruit de Base Ton Fruit de Base :
  • Poire

Ta saison préférée Ta saison préférée :
  • Printemps

Habitant(e) préféré(e) Habitant(e) préféré(e) : Grignote

Messages Messages : 533
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'abatoir d'humains

le Dim 29 Jan - 11:21

Cette image me fais penser à ton histoire :mdr:


avatar
Petite feuille
Petite feuille
Sexe : Féminin

Ton Fruit de Base Ton Fruit de Base :
  • Pomme

Ta saison préférée Ta saison préférée :
  • Printemps

Habitant(e) préféré(e) Habitant(e) préféré(e) : Biquette

Messages Messages : 48
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'abatoir d'humains

le Dim 29 Jan - 15:25
Merci à tous ! Effectivement, j'ai passée un temps de malade dessus. Et puis ça m'a fait pensé à la théorie de l'enlèvement dans Animal Crossing, celle de Didi Chandouidoui !
@Sturdya : Excellente image ! Cela représente bien la fin avec la grotte xD


avatar
Rubis
Rubis
Sexe : Féminin

Ton Fruit de Base Ton Fruit de Base :
  • Poire

Ta saison préférée Ta saison préférée :
  • Printemps
  • Automne

Habitant(e) préféré(e) Habitant(e) préféré(e) : Patty (la rhino), Ro

Messages Messages : 202
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'abatoir d'humains

le Mer 15 Fév - 13:05
L'histoire et le scénario c'est vraiment super, j'ai beaucoup aimé. 

Par contre, tu as des soucis de répétition et de cohérence dans tes phrases, il y a aussi des erreurs d'utilisation du temps (je suis pas la mieux placer pour juger mais je lis beaucoup du coup c'est frappant pour moi).

Bravo à toi, continue comme ça :)
avatar
Jeune Crosseur
Jeune Crosseur
Sexe : Féminin

Ton Fruit de Base Ton Fruit de Base :
  • Poire

Ta saison préférée Ta saison préférée :
  • Printemps

Habitant(e) préféré(e) Habitant(e) préféré(e) : Linette

Messages Messages : 6
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'abatoir d'humains

le Sam 18 Fév - 14:04
J'adore cette histoire , je la trouve parfaite ! Franchement bravo , j'imagine pas le temps que tu a dû mettre dans cette histoire ! Bravo bravo bravo ! :)
avatar
Petite feuille
Petite feuille
Sexe : Féminin

Ton Fruit de Base Ton Fruit de Base :
  • Pomme

Ta saison préférée Ta saison préférée :
  • Printemps
  • Hiver

Habitant(e) préféré(e) Habitant(e) préféré(e) : Pierrot

Messages Messages : 81
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'abatoir d'humains

le Sam 25 Fév - 21:22
Une histoire super bien rédigée !
J'espère juste que les âmes sensibles ne tomberont pas dessus !  :lol:


avatar
Petite feuille
Petite feuille
Sexe : Féminin

Ton Fruit de Base Ton Fruit de Base :
  • Pomme

Ta saison préférée Ta saison préférée :
  • Printemps

Habitant(e) préféré(e) Habitant(e) préféré(e) : Biquette

Messages Messages : 48
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'abatoir d'humains

le Sam 25 Fév - 23:07
@Miirage : Oui, j'ai souvent ce problème de répétition. A vrai dire, je ne me suis pas relue.
@Yuumei : Oh ça du temps j'en ai mise ! 0v0
@LadyDreams : Bah disons que c'est vraiment une catégorie pour tout ce qui est triste donc bon...


avatar
Rubis
Rubis
Sexe : Féminin

Ton Fruit de Base Ton Fruit de Base :
  • Poire

Ta saison préférée Ta saison préférée :
  • Eté

Habitant(e) préféré(e) Habitant(e) préféré(e) : Bibi/Kali/Léa/Coco

Messages Messages : 192
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'abatoir d'humains

le Mar 28 Mar - 17:06
Waaaaa !

J'adooore les histoires glauques et gores 
avatar
Petite feuille
Petite feuille
Sexe : Féminin

Ton Fruit de Base Ton Fruit de Base :
  • Pomme

Ta saison préférée Ta saison préférée :
  • Printemps

Habitant(e) préféré(e) Habitant(e) préféré(e) : Biquette

Messages Messages : 48
Voir le profil de l'utilisateur

Re: L'abatoir d'humains

le Ven 19 Mai - 19:03
@Poppy : Merci encore à toi !


Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum